le kiosque

plan de cette partie du site - -

Registre des Citoyens du Monde - Assemblée - Délégués élus

L'Assemblée - Agenda - Les membres - Les projets - Le journal -
Comptes-rendus des réunions et assemblée
du 20 février 2019

1. Comité pour le Congrès des Peuples

Membres présents : Nathalie Kesler, Peter Davidse, Daniel Durand, Roger Winterhalter (en visioconférence)

Observateurs : Vincent Peingnez, François Lo Jacomo, Odile Durand

Absents non excusés : Elie Bogne, Laurent Son, Thierry Botétémé.

1.0. Le compte-rendu de la réunion précédente est approuvé. http://www.recim.org/asso/comcdp-fr.htm#19072

1. 1. Information

En ouverture et à la demande de Vincent Peingnez, des explications sont données concernant l'organigramme et la philosophie des institutions mondialistes liées aux Citoyens du Monde et au Congrès des Peuples. On renvoie sur le document
http://www.recim.org/organigramme/orga-fr.html qui se trouve imprimé en page 4 du document "Nous sommes tous Citoyens du Monde". Pour bien assimiler cet organigramme et la philosophie qu'il sous-tend, il faut se démarquer des schémas traditionnels des institutions nationales. Un texte explicatif complémentaire semble nécessaire. 

1.2. Formalités administratives.

Suite au changement de nom et au changement de bureau, la déclaration a été faite auprès de la Préfecture de Police de Paris le 13 décembre 2018. Récépissé en a été donné le le 24 janvier 2019.

Sur proposition du président des formalités seront également faites auprès de l'INSEE afin d'obtenir les numéros SIREN, SIRET et le code APE. Ces formalités sont nécessaires si le Comité dépose des demandes de subvention et afin que les donateurs individuels puissent bénéficier d'avantages fiscaux. Daniel Durand est chargé de ces formalités.

1.3. Ouverture du compte bancaire.

Suite à la réunion du 12 décembre, Daniel Durand a constitué un dossier pour le Crédit Agricole de Chemillé (Maine et Loire). Un rendez-vous sera pris pour que le Président et le Trésorier puissent déposer leurs signatures et leurs pièces d'identité.

1.4. Comptabilité commune

Daniel Durand a préparé une feuille informatique de comptabilité sous Works aux fins de gestion commune des comptes des trois institutions : Registre (fédéral) des Citoyens du Monde, Assemblée des Citoyens du Monde, Élus du Congrès des Peuples. Cet outil de comptabilité en fonction depuis le 1er janvier 2019 est partagé dans l'espace Hubic.

1.5. Organisation des 13èmes élections au Congrès des Peuples

Retardées en raison des problèmes rencontrés du côté du Centre Français, les 13èmes élections sont espérées pour cette année 2019. Nathalie Kesler est chargée de prendre contact avec les responsables du Centre Français pour proposer :

  • soit une participation en tant que Centre agréé par le Registre des Citoyens du Monde
  • soit une partipation en tant qu'association mondialiste indépendante.

Daniel Durand communiquera à Nathalie Kesler les documents utiles pour l'une et l'autre options.

1.6. D'autres points étaient prévus à l'ordre du jour. Par manque de temps ils n'ont pas pu être traités.


2. Conseil fédéral du Registre des Citoyens du Monde https://youtu.be/I41he14A7qg

Membres présents : Nathalie Kesler, Daniel Durand,

Observateurs : Peter Davidse, Vincent Peingnez, Jacques Lo Jacomo, Odile Durand

Cette partie du programme de la journée a surtout été une information destinée aux éventuels participants en visioconférence. Techniquement, la qualité de cette visioconférence laisse à désirer. En cause : la mise à jour automatique de l'antivirus nécessitait un redémarrage de l'ordinateur. Cette nécessité n'a pas été anticipée, si bien qu'un ordinateur portable moins performant lui a été préféré.

2.1. Compte-rendu d'activités de l'année 2018

Les points marquants de cette année 2018 :

  • Production d'un album relatif aux 70 ans du Registre des Citoyens du Monde. Cet album a été produuit sur trois supports :
    • Album papier en français, anglais et Espéranto, mis à la disposition de chaque centre d'enregistrement.
    • diaporama en power-point disponible dans le site recim, en français, anglais et Esperanto
    • diaporama sur Internet disponible dans le site recim, en français, anglais et Esperanto
  • Premières réunions en visioconférence depuis Paris (le 30 janvier) ou depuis Saint-Aubin de Luigné. Les vidéos "Youtube" de ces réunions ont toalisé plus de 900 vues.
  • Adoption du Règlement Fédéral les 30 janvier et 6 mars 2018
  • Elections fédérales par correspondance du 5 février ou 6 mars 2018
  • Un voyage de Nathalie Kesler à l'intérieur du Japon, en marge d'un voyage privé qu'elle effectuait dans cette partie du monde. Elle a pu rencontrer les responsables du Centre d'enregistrement de Kobe, qui l'ont accompagnée à Hiroshima. Elle a pu, également visiter le centre Oomoto où elle a rencontré M. Takashi Ago, délégué élu au Congrès des Peuples, ainsi qu'un centre des Fédéralistes mondiaux. En diverses réunions, elle a pu présenter la citoyenneté mondiale en anglais et en Esperanto. Des suites sont prévues, notamment avec l'association "Les Sentinelles de la Paix" à travers une action à Nagasaki.
  • 2 conférences prononcées par Daniel Durand au chateau de Grésillon, avec les diaporamas ci-dessus en français et en Esperanto, à l'invitation de l'association "le Champ des Grillons", association membre de l'ASCOP.
  • Participation au congrès de l'Association Universelle d'Esperanto à Lisbone, grâce à Nathalie Kesler, François Lo Jacomo, Ursula Grattapaglia.
  • Participation de Nathalie Kesler à un hommage à André Breton dans le village de Saint-Cirq Lapopie (Lot, France)
  • Préparation de l'événement CDM-70 : 70ème anniversaire de la citoyenneté mondiale et de la création du Registre des Citoyens du Monde. L'essentiel de cette préparation s'est faite en utilisant le local parisien des Citoyens du Monde, avec le concours très apprécié de Michel Lablanquie, Michel Auvray et de quelques autres "grands témoins". Cet événement s'est déroulé en 4 parties les 18, 19 et 20 novembre. Les actes, films et autres restitutions des colloques sont en préparation.

2.2. Compte-rendu financier de l'année 2018

A la date de cette réunion, pour clore les comptes fédéraux et faire le bilan de l'année 2018, il manquait encore quelques informations bancaires. Ces comptes et ce bilan seront présentés dans les tout prochains jours à Roger Winterhalter, expert comptable, afin qu'il les commente. Ils seront disponibles aux membres du Registre des Citoyens du Monde sur simple demande et accessibles dans l'espace Hubic.

2.3. Nouvelles des Correspondants et Centres d'enregistrement

  • Allemagne : Richard Maxheim a démissionné. Il n'y a plus, actuellement, de "correspondant" en Allemagne.
  • Sydney (Australie) : Chris Hamer et l'association australienne des Citoyens du Monde vient de produire un bulletin d'information.
  • Anvers (Belgique) : Jean Verstraeten continue son travail d'information. Il a produit un bulletin d'information en néerlandais avec résumé en anglais.
  • Alto Paraiso (Brésil): le 18 novembre 2018 a eu lieu l'inauguration officielle du monument marquant la mondialisation de la propriété domaniale de Bona Espero.
  • Yaoundé, Douala, Nkongsamba (Cameroun) : il faut noter le retrait d'Alain Noël Njiokem Nkwatchou. L'activité menée en 8 années laisse des successeurs très intéressés par la poursuite de ce travail de sensibilisation civique et d'information citoyenne : Eric Soglo, Yvan Mefo'o, Jacqueline Etoune, Jacques Ngameni, Honoré Tcheumté, William Bougueka, Addy Serge Mbeke et quelques autres demeurent aussi actifs que possible.
  • Fribourg (Suisse). La marche "Jai Jagat" qui démarera le 2 octobre 2019 de Delhi (Inde) pour rejoindre Genève sera une bonne occasion de parler de citoyenneté mondiale. Claudine Fischer est impliquée dans la préparation de la partie helvétique de cette marche.

2.4. Conseil des Territoires Citoyens du Monde.

  • Louis Sauvé, initiateur de la mondialisation de Cahors, et par difusion de plus de 200 communes dans le Lot, est décédé le 10 février à l'âge de 101 ans. Cette disparition a été l'occasion de plusieurs articles dans la presse lotoise mettant en titre son engagement pour la citoyenneté mondiale. Dans le site "recim", voir la page : http://www.recim.org/bio/sauve.htm
  • Vers les 70 ans de la mondialisation du Lot : A partir de juillet 2019, nous entrons dans le cycle du soixante-dixième anniversaire de la mondialisation de Cahors. Plusieurs activités sont en cours ou en préparation par les trois organisations mondialistes de ce département : l'association "Cahors-mundi", Le "Centre d'enregistrement des Citoyens du Monde de Cahors", la "Rose Impossible" (St-Cirq Lapopie)


3. Assemblée des Citoyens du Monde (ASCOP)

3.1. Assemblée Générale de l'ASCOP à Mulhouse

Une Assemblée Générale de l'Assemblée des Citoyens du Monde (ASCOP) sera prochainement convoquée pour avoir lieu à Mulhouse le samedi 18 mai. Les représentants des associations membres de l'ASCOP seront invités à y participer soit personnellement, soit par procuration. Parmi les points qui seront abordés, il y aura la réorganisation financière de l'Assemblée : cotisations et situation bancaire.

3.2. Exploitation des contacts et informations générés par CDM70.

L'événement CDM70 (soixante-dixième anniversaire des Citoyens du Monde) a été l'occasion de rencontres et d'échanges qu'il convient de mettre à profit pour progresser dans la voie de la démocratie mondiale. Certes les belles paroles seront consignées dans les "Actes" des colloques, mais il faut aussi qu'elles aient des répercussions pratiques en termes relationnels et stratégiques. A suivre !

3.3. Journée de l'Unité Mondiale - Journée des Citoyens du Monde

Initiée en 1975, instituée en 2007, cette "journée" est officiellement placée au jour de l'équinoxe du mois de mars. Au programme :

  • Mulhouse : La Maison de la Citoyenneté Mondiale prévoit uneanimation sur un marché de la ville et une rencontre conviviale entre citoyens du monde (encartés ou non).
  • Paris : Sommet citoyen inter-peuples et diasporas : "Comlment construire la solidarité mondiale pour la survie de l'humanité ?" : De 20 au 22 mars 2019, les citoyens associations, ONG représentant les diasporas vivant à Paris et en France, seront mis à l'honneur pendant la semaine de la francophonie. Les ateliers de réflexion se dérouleront prioritairement dans le 19ème arrondissement réputé pour son dynamisme multiculturel, pour faire émerger une pensée originale et un message commun. Ce partage de connaissances, d'expériences, de bonnes pratique nous conduira à définir un programme d'action au service de l'humanité et de la paix. Les synthèses d'ateliers seront publiées sous forme de résolutions. www.pangee.org
  • Cahors : L'association Cahors-Mundi organise une exposition du 18 au 31 mars 2019 " Un monde sans frontières".
  • ...

3.4. Accompagnement juridique

Magnifique témoignage de Bruno Chevallier concernant son engagement personnel dans l'accompagnement de personnes d'origines lointaines en difficultés administratives. Bruno propose que cet accompagnement juridique soit rattaché au local des Citoyens du Monde de Paris-13. La discussion à ce sujet, un peu tardive dans la journée, sera à poursuivre lors d'une prochaine rencontre.


Citoyens du Monde Paris-13 (association parisienne du Registre des Citoyens du Monde)

https://youtu.be/xVOSvLJVbI0

Assemblée Générale ordinaire

Sont présents : Daniel Durand, Nathalie Kesler, Rosa-Maria Salas Ramirez (arrivée tardivement) membres du Bureau
Laurent Son, Josiane Mehras, Virgile Kuess, Peter Davidse, Odile Durand
Isabelle Peyre, Jacques Pécher, Jean-Baptiste Chollet, Bruno Chevallier, Vincent Peingnez, Mamrie-Françoise Lamperti, François Lo Jacomo

Sont représentés par procurations :

Roger Winterhalter, Brigitte Carraz, Jacques Pineda, Michel Lablanquie, Dominique Simeone, Raoul Delhert,

Michel Bousquet, André Weiss, Colette Weiss, Françoise Porcher, Bernard Legendre, Francine Paumier, Paule Fabre, Pascal Ronget, Marie-Thérèse Ayet, Denise Sutter, Philippe Stride, Philippe Lambert, Pierre Thuault, Meriem Supper, Brigitte Briel, Pierre Carabasse, André Ferruit, Marc Wiest, Isabelle Epardeau, Tahar Houhou, Joëlle Daveau, Marcel Carry, Sofiane Abdou, Faiza Abdou, Hichem Talhi, Zineb Alkma, Naziha Talhi, Saïda Hamrouche, Abd El Malek Kantour, Alain Connan, Yves Bouyer, Christian Travers, Vivianne Villalard, Michèle Ticot

Ouverture

A 16 h 15, le Président ouvre l'Assemblée Générale ordinaire de l'association. Il remercie les personnes présentes et également tous ceux qui ont envoyé une procuration. Il rappelle l'importance d'un large soutien aux activités de l'association, notamment en raison de la représentation des Citoyens du Monde à l'UNESCO, mais aussi au sein des divers collectifs.

Compte-rendu d'activités 2017-2018

La parole est donnée à Laurent Son. L'activité du local a été essentiellement centrée sur Laurent au cours des deux années, avec la participation de Josiane Mehras et de Virgile Kuess : des permanences hebdomadaires qui ont vu l'accueil d'un nombre conséquent de personnes qui se dirigent vers le local soit dans une démarche de citoyenneté mondiale. Le nombre d'enregistrements faits sur place ou qui parvenus par la Poste est d'environ 50 chaque année.

Le local est aussi un lieu d'accueil et d'écoute de personnes attirées par l'enseigne "Citoyens du Monde" et confrontées à diverses difficultés. Cette activité est plus particulièrement le domaine de Rosa-Maria Salas Ramirez qui assure quelques permanences le mardi lorsque ses occupations professionnelles lui en laissent la possibilité.

Depuis le mois de mars de cette année, le local a été l'un des lieux de préparation de l'événement CDM-70, avec la participation de Nathalie Kesler et de nombreux bénévoles ou stagiaires.

10 réunions ont eu lieu dans le local avec la participation du Président Daniel Durand.

Le matériel informatique a été renouvelé en janvier et mai 2018 : appareil de visioconférence, nouvel ordinateur, nouvel écran.

Vote : après quelques échanges, il est procédé au vote de ce compte-rendu. Approbation à l'unanimité, sauf une abstention.

Compte-rendu financier 2017-2018

Laurent Son donne quelques explications sur le fonctionnement financier du local, puis il fait lecture des résultats 2017 et 2018. 

De la discussion qui a suivi, il ressort que la lecture des résultats ne constitue pas un véritable rapport financier et que, de surcroit, le compte-rendu n'a pas été soumis à l'appréciation préalable du Bureau en exercice, ni communiqué aux membres de l'association au moment de la convocation.

Vote : Rejet à l'unanimité

Un compte-rendu financier plus complet devra être présenté au Conseil d'Administration.

Règlement Intérieur

Par une longue présentation, le Président informe l'assistance de l'évolution du Registre des Citoyens du Monde au cours des décennies (voir en annexe). Cette présentation avait pour but d'expliquer pourquoi, en 70 ans d'existence, il n'avait pas été créé un Règlement intérieur.

Un avant-projet de Règlement intérieur, rédigé par Daniel Durand, a été transmis à un petit comité le 17 décembre 2018 Un délai a été accordé pour consigner les contre-propositions et les amendements. Le 17 janvier, après correction de quelques articles, Daniel Durand a envoyé le projet de Règlement intérieur en même temps que la convocation à la présente Assemblée Générale, faite à plus de 100 personnes. 39 personnes ont envoyé une procuration. Dans la formule de procuration proposée, il était possible d'émettre des questions, réserves ou propositions à propos du Règlement qui leur était soumis. Aucun n'a utilisé cette possibilité. Au cours de la réunion, une contre-proposition a été présentée. Cette dernière n'a pas été jugée recevable par l'Assemblée Générale. Cependant et par consensus, il est décidé de mettre en place un groupe de travail afin que certains articles puissent être revus lors de l'Assemblée Générale suivante.

Vote : Après débat et sous la réserve ci-dessus, le Président a mis aux voix , à main levée, le projet qui a été diffusé le 17 janvier.

Les membres ayant voix délibérative, présents au moment du vote ou représentés par procuration ont voté le Règlement par 9 "pour" et un "contre".  Le Règlement intérieur est adopté. http://www.recim.org/asso/cdmfr-592-intern.htm

Clôture de l'Assemblée Générale à 19 h 30

NB Renouvellement des responsables de l'association parisienne du Registre des Citoyens du Monde :

Le compte-rendu de la réunion du 20 février a été diffusé le 26 février à toutes les personnes concernées, ainsi qu'à tous les membres du Registre fédéral des Citoyens du Monde.
En application des statuts et du règlement intérieur, le Conseil d'Administration pourra se composer des personnes suivantes, dites "éligibles", sous réserve de leur acceptation pour un mandat de deux ans : Nathalie Kesler, Peter Davidse, Daniel Durand, Roger Winterhalter, Brigitte Carraz, Dominique Simeone, Michel Lablanquie.
Le nouveau Bureau sera mis en place au plus tard début avril 2019.

Signé : Daniel Durand,
Président sortant

Annexe

Historique structurel du Registre des Citoyens du monde, de 1949 à 2019.

- 27 juillet 1949 : dépôt à la Préfecture de Police de Paris des statuts du "Secrétariat International des Citoyens du Monde". Ce secrétariat contenait deux "Directions" : la Direction de l'information et la Direction de l'enregistrement. Ce Secrétariat s'est trouvé en difficulté dès le deuxième semestre de 1950.
- en 1952, c'est le Conseil pour une Assemblée Constituante des Peuples qui prend en mains la réorganisation de la "Direction de l'enregistrement". Voir à ce sujet : http://www.recim.org/stud/histrcm-fr.htm
- en 1979, afin de permettre l'achat du local, le Registre International des Citoyens du Monde produit des statuts. Sur le plan légal, ces statuts remplacent ceux du Secrétariat International, puisque cet organisme est devenu inexistant. Sur le plan pratique, le Registre continuera à fonctionner en tant que "Direction" jusqu'en 1992. Le responsable est un "Directeur", qui produit des "Directives" pour les centres nationaux d'enregistrement et pour les correspondants. Ces directives constituaient de fait une sorte de "règlement intérieur"
- Roger Wellhoff, directeur du Registre International des Citoyens du Monde est décédé en 1990. Pour lui succéder, il est mis en place un directoire de 4 personnes : Jean Prédine, Basile Ginger, René Marlin, Jean-Marie Breton. En 1992, à la demande formulée par un membre du Conseil de Direction, la Direction consent à appliquer les statuts de 1979. Jean Prédine en devient le premier Président.
- de 1995 à 1997, le Registre traverse une nouvelle crise due au vieillissement des responsables. Jean Prédine envisage la dissolution du Registre. Daniel Durand répond à la demande de Renée Marchand pour prendre la responsabilité du Registre. Il est élu président lors de l'Assemblée Générale du 25 avril 1998.
- de 1998 à 2008, les activités du Registre se développent. Les élections faites lors de l'Assemblée Générale de 2008 révèlent un problème inattendu : Le Secrétaire Général et le Secrétaire adjoint sont béninois pour l'un, ghanéen pour l'autre. Comment gérer le local de si loin ? Par ailleurs, l'origine française du Registre des Citoyens du Monde est mal perçue notamment par les Africains qui y voient un nouvel élément de colonisation. De la sont nées une réflexion et une mutation vers la fédéralisation anationale du Registre des Citoyens du Monde.
- Cette mutation, difficilement acceptée par les "anciens", s'est faite lentement. Les premières élections fédérales se sont déroulées au début de l'année 2012. La dissociation des activités du local Paris-13 et du niveau fédéral a été définie à la fin de la même année. Le Règlement fédéral a été adopté le 6 mars 2018 ; il y a donc moins d'un an.
- La première Assemblée Générale du Centre local Paris-13 a eu lieu en mai 2014. Le premier Président en était Thierry Botétémé, mais les formalités de déclaration à la Préfecture de Police de Paris ont échoué. En 2016 un Bureau provisoire du Centre local Paris-13 a été formé par Daniel Durand et Laurent Son pour une durée de deux années. Suite à l'Assemblée Générale du 11 septembre 2018, le Règlement Intérieur a été mis en chantier.

Point reporté à une prochaine réunion :

Stratégie de communication

Il est souhaitable que le Registre et l'Assemblée des Citoyens du Monde remettent à plat toute la stratégie de communication.

  • quel est notre projet global ?
  • quelle est notre expérience en matière de communication ?
  • quelle est l'expérience de nos partenaires ?
  • qu'avons-nous à communiquer ?
  • quelle communication transversale ?
  • quel est notre public ? (public acquis, public cible)
  • quels sont nos prospects ? (public souhaité)
  • quels sont leurs moyens de réception de la communication ? (en direct ou en réseaux)
  • quelles sont nos capacités et potentiels techniques et humains ?
  • quels sont les outils à créer, développer ou modifier ? (communication passive, communication circulaire, liens et réseaux)

Message de René Wadlow

Je souhaiterais apporter quelques brèves réflexions concernant la communication, lesquelles se basent principalement sur l'expérience de l'Association of World Citizens (AWC). J'identifie trois groupes que nous souhaitons atteindre, le message étant dans un style différent pour chacun – cependant que l'esprit reste bien sûr le même.

Le premier de ces groupes est celui des représentants des gouvernements impliqués dans les cas spécifiques sur lesquels nous travaillons – la plupart du temps, il s'agit de conflits armés et de la défense des Droits Humains. Nous nous efforçons d'atteindre les gouvernements à travers leurs Missions auprès de l'ONU à New York et Genève, mais aussi, quoique dans une moindre mesure, à Vienne. Ces contacts se produisent oralement, au moyen de présentations devant le Conseil des Droits de l'Homme et de discussions privées avec des diplomates à New York et Genève. Par ailleurs, des courriers, la plupart du temps consacrés à des questions de Droits Humains, sont adressés aux Missions à New York et Genève ainsi qu'aux Délégations permanentes à l'UNESCO. Ces correspondances peuvent être aussi envoyées en tant que de besoin à des officiels des Nations Unies ainsi que, par exemple, au Président du Comité international de la Croix-Rouge. Souvent, nous recevons des réponses frappées au coin de l'intelligence, ce qui démontre que la lettre a été lue, même s'il s'avère en fin de compte que l'action que nous suggérions n'est finalement pas entreprise.

Le deuxième de ces groupes, ce sont les organisations non-gouvernementales (ONG), en règle générale celles dotées du Statut Consultatif auprès de l'ONU et de représentants à New York et Genève. Cela peut se faire au travers de contacts informels ou dans des rencontres plus solennelles. L'AWC a pour habitude d'organiser une table ronde durant chaque session du Conseil des Droits de l'Homme. En outre, généralement une fois par semaine, j'envoie mon article publié dans Transcend Media Service ou par le journal en ligne Ovi à quelques cinquante ONG qui ne sont pas représentées à New York ou Genève. La plupart de ces cinquante organisations sont en Asie et, dans certains cas, les articles se voient republiés par ces ONG.

Le troisième et dernier de ces groupes est ce que nous pouvons appeler le « grand public » parce que nous n'avons pas d'idée précise de qui lit quoi. En dehors de Transcend et Ovi mentionnés plus haut, j'envoie mes articles à quelques huit autres publications et journaux en divers endroits du monde. Certains les publient, d'autres non. Je n'ai pas toujours de retour sur qui publie mes écrits. Du fait, de temps à autre, je dois « googler » mon nom, ce qui me permet de voir quelles publications Google a sélectionné. Souvent, je tombe sur des bulletins d'informations auxquels je n'avais pas envoyé mon article en premier lieu. En termes d'information du public, il y a aussi notre site (www.awcungeneva.com) ainsi qu'une utilisation assez intensive de Facebook.

Je pense que le nom « AWC » est de plus en plus connu des représentants des gouvernements et des dirigeants d'ONG. On n'est jamais sûr de rien en ce qui concerne le « grand public » dans la mesure où peu de gens se manifestent. Cependant, publier sur Facebook peut assurer un impact au long terme.

Je serai intéressé de prendre connaissance du compte-rendu de vos discussions sur la communication.

Archives des comptes-rendus

Au sujet du site